"L'Union européenne devrait favoriser... l'utilisation des patrimoines criminels confisqués au bénéfice de la communauté" cit. Commission européenne contre le crime organisé

vendredi 28 juin 2013

FLARE & Libera au forum des associations italiennes !

A l'occasion de la IX édition du forum des associations italiennes (retrouvez les ici pour leur version italienne et pour les suivre sur Facebook c'est ici ! ), Libera & FLARE France étaient présents, représentants la lutte anti-mafia en France !


A l'ordre du jour, une découverte de nos deux institutions pour la plupart, une occasion de discuter du problème mafieux pour d'autres. Le stand Libera proposait (et propose toujours sur leur site : ici ) une documentation pédagogique et complète sur le phénomène mafieux, mais surtout sur les solutions et actions contre ledit phénomène ! Réutilisation des biens 


mal-acquis, légalité, éducation de la jeunesse,... Le programme est complet et bien structuré. (pour plus d'infos sur les activités de Libera : ici ). 


Mais surtout, deux pétitions étaient à l'honneur et pour cause, elles symbolisent une action importante, pour toute les personnes luttant contre la mafia et/ou ses victimes : la lutte contre la "banalisation" de la Mafia.

Ci-joint, les deux textes des pétitions ainsi que les images y correspondant, nul doute que vous serez autant choqués que nous à leur vue !

MONOPRIX



Madame, Monsieur,

Contacté par les associations Libera et FLARE, votre Service clients nous informe que les slogans que vous choisissez pour vos produits « n’ont aucune intention de provocation ou de heurter les sensibilités ».
Or, le slogan « Recommandée par votre parrain », qui apparaît sur l’emballage de votre ricotta, présuppose que le consommateur obéit à un discours mafieux et se soumet à l’influence dudit « parrain ». Cela me choque et m’indigne.
Le stéréotype de l’italien mafieux ne fait plus rire personne. De plus, mettre sur le même plan les acteurs de la consommation et ceux des divers trafics mafieux est absurde. Il s’agit à la fois d’un mauvais choix marketing et d’une image qui banalise un phénomène complexe.
Voici pourquoi je vous demande de retirer dès aujourd’hui ces emballages du commerce.
Cordialement.

ELLE DÉCORATION

Madame, Monsieur,
À la page 142 du numéro 218 de juin 2013 de votre magazine, dans un article concernant des villas à louer pour l’été, la présentation de la villa Fiona près de Syracuse est accompagnée de la phrase « Appelez votre Parrain pour arranger la réservation ». Soit d’un appel au recours à l’illégalité pour passer de bonnes vacances.
Le stéréotype de l’italien mafieux ne fait plus rire personne. Ce type de raccourci revient à banaliser un phénomène complexe, sur lequel nous sollicitons de la part des médias un regard plus approfondi et un langage approprié.
Je vous invite donc, par la présente, à consacrer un reportage à l’Italie qui résiste à la mafia et obtient très souvent gain de cause – comme l’ont démontré entre autres les expériences de Libera et Addiopizzo. Je me permets également de vous suggérer un second reportage sur l’internationalisation des mafias, phénomène duquel la France ne doit pas se sentir à l’abri, comme vous pourrez le constater en consultant le site d’information www.mafias.fr.
Cordialement.

Toute l'équipe Libera à leur Stand !
Au final, c'est une journée complète, épuisante mais aussi enrichissante qu'à vécue toute l'équipe Libera. Aussi posent-ils volontiers pour vous et pour FLARE, le sourire aux lèvres et les cheveux au vent : Libera France vient d'être créée, la journée fût un franc-succès et le tout s'est passé dans une ambiance italo-française, Place d'Italie, à Paris, plutôt sympa ! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire