"L'Union européenne devrait favoriser... l'utilisation des patrimoines criminels confisqués au bénéfice de la communauté" cit. Commission européenne contre le crime organisé

mercredi 29 juin 2011

Calabre : terres libérées de la mafia en flammes

Si il faillait une preuve que la confiscation-réstitution est l'arme fatale contre le crime organisé...

Les flammes qui ont touché l’oliveraie de l’association Libera en Calabre constituent, une fois de plus, une tentative d’intimidation envers la politique de confiscation des biens mafieux (cf.
L’arme qui peut tuer la mafia : la réutilisation des biens confisqués).
Environ 500 oliviers détruits réduisant a néant 5 années de labeur. L’oliveraie de Castellace Oppido Mamertina avait été confiée en concession à la coopérative Valle del Marro de Libera Terra.

L'incendie de l'oliveraie n’est pas un acte isolé. La voiture du représentant de l’association antimafia, le prêtre Vattiata, aussi été incendiée. Malheureusement, ces épisodes ne sont que les derniers d’une longue série qui touchent le Vibonese.

Mais les flammes des criminels n’arrêteront pas Don Ciotti et Libera, bien déterminés à poursuivre leur mission de restitution à la communauté de ce que la mafia dérobe avec violence et menace. Pour le fondateur de Libera, ces épisodes sont une preuve positive de son engagement, « du positif, a-t-il déclaré, que nous continuerons d’alimenter chaque jour avec la participation de tous ».

D’autre part, Don Vattiata a reçu de nombreux messages de solidarité de représentants politiques, religieux et militaires. Mais aussi et surtout de ses fidèles qui après la célébration eucharistique, se sont retrouvés dans les rues du village pour une retraite aux flambeaux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire